Ugsel Nationale

Anciennement Union Générale Sportive de l’Enseignement Libre, l’Ugsel est devenue depuis 2013 la fédération sportive éducative de l’Enseignement Catholique.

L’Ugsel participe à la mission éducative de l’Enseignement catholique qui contribue au service public d’éducation. Elle se situe au carrefour du Service public d’éducation et du Mouvement sportif auquel elle appartient par son adhésion au Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

L’Ugsel est identifiée par le Statut de l’Enseignement catholique comme organisme national indispensable à son bon fonctionnement, comme association partenaire de son animation institutionnelle et fédération sportive éducative.

L’Ugsel est une association reconnue d’utilité publique :

Un fonctionnement associatif participatif : 

Les textes statutaires et règlementaires qui régissent l’organisation et le fonctionnement associatif articulent de manière cohérente notre double identité de Fédération sportive éducative qui s’adresse aux établissements adhérents et d’organisme national de l’Enseignement catholique, partenaire de l’animation au service de tous les établissements. 

Ces textes posent le cadre d’un fonctionnement participatif dans la prise de décision par la composition des différentes instances et les modalités de nomination : Bureau national, Conseil d’administration et Commissions nationales permanentes en cohérence avec le projet éducatif.

La politique définie par les instances est mise en œuvre au niveau des services généraux.

Le Bureau national de l’Ugsel se compose de 6 membres élus par le Conseil d’administration national :


 – M. Bruno Dimpre, Président
– Mme Isabelle Perrin, 1ère Vice-présidente
– M. Tugdual Toularastel, Vice-président
– M. Romain Lhémery, Vice-président
– M. Jean-Marc Chauvetet, Trésorier
– M. Didier Dias, Secrétaire


Le Conseil d’administration national est élu tous les 4 ans (olympiade). Il est composé de 33 membres à voix délibérative et 11 membres à voix consultative.


L’ Assemblée Générale de l’Ugsel nationale comprend les délégués des comités et des territoires ainsi que les membres du Conseil d’administration.

Ce fonctionnement associatif délibératif est soutenu par trois commissions nationales permanentes, instances représentatives d’animation de l’Ugsel dans un domaine d’activité spécifique, composées de délégués territoriaux élus par les CA des territoires :

  • Commission nationale d’animation sportive
  • Commission nationale d’animation institutionnelle
  • Commission nationale de formation

 

Les services nationaux sont articulés de la façon suivante :

Secrétaire Général  

Service de l’animation institutionnelle  

Service de l’animation sportive

Service de la formation

Services Généraux

11 salariés au siège et 7 coordinateurs territoriaux présents dans les territoires sont au service de l’animation et du fonctionnement de l’Ugsel.

Nos missions

L’Ugsel a reçu de l’Enseignement catholique une triple mission déployée dans son projet éducatif :

ANIMER, FORMER, FEDERER :

ANIMER : Soutenir et coordonner l’animation éducative et institutionnelle au sein des établissements
Grâce à son expertise éducative et aux compétences d’animation de ses cadres, l’Ugsel exerce une large responsabilité d’animation institutionnelle qui se décline par le développement de manifestations, et d’animations sportives et culturelles.
Le challenge sport santé des écolesle petit golf ou ma rentrée avec l’Ugsel sont des exemples probants de cette responsabilité. 

FORMER : Développer une offre de formation disciplinaire et interdisciplinaire
Dans le cadre de la formation continue, par son réseau de personnes ressources et ses commissions pédagogiques, l’Ugsel propose des formations liées à l’EPS. 
L’Ugsel propose à tous les enseignants et aux personnels salariés, des formations en matière de santé : prévention, bien-être, et premiers secours.

FEDERER : Développer le sport scolaire au sein de tous les établissements
En tant que fédération sportive scolaire, l’Ugsel a vocation à fédérer l’ensemble des établissements du premier et du second degré en leur proposant des rencontres et des compétitions.
Dans le second degré, l’existence d’une association sportive est une obligation légale. Les animateurs, enseignants d’EPS, sont des acteurs essentiels du dynamisme de l’AS. Ils organisent les apprentissages et encadrent les rencontres et les compétitions sportives.

Nos valeurs

POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL DE LA PERSONNE

Le projet éducatif de l’UGSEL trouve son originalité et sa cohérence dans la prise en compte des différentes étapes de développement : à la maternelle, à l’école, au collège et au lycée. Il privilégie une démarche qui permet à chacun de construire son parcours et d’orienter ses choix. Il invite à l’innovation pour une « Ecole des ruptures et des seuils »

Les principes d’action éducative qui inspirent la posture et les comportements de chaque éducateur prennent leur source dans les orientations éducatives de l’Enseignement catholique et dans les valeurs qui inspirent  les acteurs de l’UGSEL :

  • Accueillir, en reconnaissant l’inattendu de la personne, regardée comme un être en devenir et adapter les activités pour une « Ecole de toutes les intelligences ».
  • Servir, en regardant la personne comme un être fragile, lui permettant de révéler ses talents.
  • Relier, en osant la rencontre, en respectant la parole de chacun et en risquant la différence dans une « Ecole sans classes et sans murs » 
  • Transmettre, en témoignant par un engagement et un souci d’exemplarité pour une « Ecole signe de vie et pour toute la vie ». 

Les éducateurs veillent, en équipe, auprès de chaque enfant et de chaque jeune, à répondre à ces besoins multiples :

  • en lui portant un regard bienveillant, 
  • en le rendant acteur de son propre développement,
  • en respectant toutes les dimensions de sa personnalité physique, morale, sociale et spirituelle

Animation pastorale

POUR UNE EDUCATION A LA LIBERTE

Fruit de la réflexion du groupe transversal d’animation pastorale, le projet d’animation pastorale enracine la posture d’enseignant, d’éducateur ou de bénévoles dans une dimension chrétienne.

Il peut s’inscrire dans la pastorale du sport développée dans les diocèses. 
Il se veut complémentaire du projet éducatif en allant plus en profondeur, notamment sur les références à l’Evangile et s’appuie sur les trois missions de l’Eglise : Servir, Témoigner, Célébrer qui rejoignent parfaitement les 4 piliers du projet éducatif : Accueillir, Servir, Relier, Transmettre. 

Il est complété par des fiches actions concrètes d’animation de temps forts, de célébrations à usage de tous les échelons, depuis les établissements jusqu’aux national. Il permet de préparer les rencontres avec des catéchistes, Adjoints en Pastorale Scolaire, prêtres et évêques.
Créer du lien entre le projet éducatif et le sens et la vision chrétienne de l’homme.


« L’homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres ou s’il écoute les maîtres, c’est parce qu’ils sont des témoins ».   Paul VI

Photo archidiocese de Bukavu